On pourrait se demander pourquoi, en 2013, certains se posent encore une telle question : le robot est-il dangereux pour l’Homme ?

Tel est le thème que j’ai développé au Futuroscope dans une conférence visionnable en 4 parties sur Dailymotion.

Depuis l’apparition d’Asimo de Honda, du Roomba et des Robosapien, le fait saute aux yeux : nous avons affaire à de simples machines, pas toujours extrêmement « futées » en matière d’Intelligence Artificielle mais très efficaces pour ce qui est d’accomplir les tâches qui leur sont confiées : on pense avant tout aux tondeuses et aux aspirateurs robots, qui font un travail souvent irréprochable.

Et si l’on pose la question : pourrait-on avoir peur de Roomba ou de Robosapien, on ne peut déclencher que des rires. Il en est de même pour Asimo, le plus célèbre des humanoïdes. On a envie d’en prendre soin, et en réalité, il est plutôt sympathique.

Asimo

Qu’on le veuille ou non, la question est tout de même régulièrement soulevée et pour une raison simple. Les romans et films de science-fiction, depuis la toute première apparition du robot dans une pièce de Karel Capek (dans les années 20) ont été présentés au public avec une hypothèse. Tôt ou tard, ces machines étaient censées acquérir une telle intelligence qu’elles décideraient qu’ il vaut mieux asservir ou même éliminer cette espèce médiocre que serait l’Homme… Isaac Asimov a eu beau passer par là avec ses trois lois de la robotique et tenter d’inverser la vapeur, la croyance s’est ancrée dans la réalité populaire.

Il faut le reconnaître : pour les écrivains comme pour les cinéastes, le thème du robot était à même d’inspirer d’extraordinaires intrigues, de fabuleuses interrogations sur le futur de l’humanité. C’était un terreau créatif extraordinaire, tout comme l’avait été auparavant le roman Frankenstein vers le début du 19ème siècle.

Toutefois, près d’un siècle s’est écoulé depuis la pièce de Karel Capek qui a donné naissance au robot. Les premiers robots grand public sont apparus à la fin des années 90 et ont permis une meilleure perspective sur ces machines. Il serait désormais temps de ramener ce bel objet à sa plus simple expression :

Le robot est un objet créé par l’Homme pour servir l’Homme …

Daniel Ichbiah

- Note de Robootic : Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste français spécialisé dans les jeux vidéo, le multimédia, la musique et la robotique. Voir aussi le livre ‘Robots, genèse d’un peuple artificiel’ du même auteur -



Share